Dossier Maurice Rollinat

 

MAURICE ROLLINAT DANS LA PRESSE

Portrait de Maurice Rollinat par Catherine Réault-Crosnier.

 

Le Soleil

Dimanche 5 juillet 1896

Page 2.

(Voir le texte d’origine sur RetroNews.)

 

 

BULLETIN BIBLIOGRAPHIQUE

(…)

Librairie Charpentier et Fasquelle. – Maurice Rollinat, qui s’était tu depuis quelque temps, vient d’interrompre son silence, par la publication d’un poème, les Apparitions, où se retrouve la marque originale de l’auteur des Névroses et de l’Abîme, un peu plus obscure, mais toujours dans les mêmes notes fantastiques et extra-terrestres, avec cependant un sentiment profond de la nature. C’est à lire par tranches, peut-être même par pièces, pour en saisir les réelles beautés qui échapperaient à une lecture trop rapide. L’auteur étant extrêmement original, et comme fond et comme forme, il est nécessaire de se faire progressivement à sa manière, pour le juger équitablement et sans parti pris. (…)

Ch. C.

 

 

Remarques de Régis Crosnier :

– 1 – Les initiales « Ch. C. » correspondent à Charles Canivet.

– 2 – Il ne s’agit pas de « la publication d’un poème », mais d’un livre de poésie Les Apparitions.