24èmes RENCONTRES LITTÉRAIRES
DANS LE JARDIN DES PRÉBENDES, À TOURS

Vendredi 19 août 2022, de 17 h 30 à 19 h

 

Spectacle de poésie : « Force et faiblesse »

Peinture à la cire de Catherine Réault-Crosnier, illustrant le spectacle de poésie sur Force et faiblesse.

 

Présentation de la « rencontre »

 

Qui est fort ? Qui est faible ? Les apparences sont parfois trompeuses.

Nous présenterons François Villon, jeune adulte provocateur, réhabilité par Louis XI, à la fin de sa vie pour son talent poétique, Louise Labé, poète de la Renaissance confiant ses soupirs amoureux dans ses sonnets, Joachim du Bellay qui a fondé avec son ami Ronsard, le cercle des poètes de la Pléiade, a défendu la langue française ; il est le premier à se servir des sonnets pour décrire la vie de la cour et de son époque.

Jean de La Fontaine fabuliste et moraliste nous distrait et nous fait réfléchir comme dans son poème « Le lion et le rat » car contre toute apparence, le rat va lui sauver la vie.

Cependant il advint qu’au sortir des forêts,
Ce Lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire Rat accourut, et fit tant par ses dents,
Qu’une maille rongée emporta tout l’ouvrage :

Patience et longueur de temps
Font plus de force ni que rage.

Jean-Pierre Claris de Florian, lauréat de l’Académie française, nous étonne par ses sentences subtiles comme dans sa fable « Le renard qui prêche ». Nous côtoierons les écrits de Marceline Desbordes-Valmore, Théophile Gautier, François Coppée, poète populaire et sentimental de Paris et de ses faubourgs, de Charles Cros et de Jean Moréas, deux poètes symbolistes. Charles Péguy l’un des auteurs majeurs du XXème siècle, nous étonnera par sa force d’écriture comme dans son œuvre « Ève ».

– O mère ensevelie hors du premier jardin,
Vous n’avez plus connu ce climat de la grâce,
Et la vasque et la source et la haute terrasse,
Et le premier soleil sur le premier matin. (…)

Nous terminerons par le romantisme féminin avec Anna de Noailles.

 

Catherine RÉAULT-CROSNIER